Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 21:37

La France a changé de couleur et j'en suis heureuse. Mais combien de pays encore en rouge foncé... Je ne peux m'empêcher d'y voir la couleur du sang, celui qui coule parce que des gens commettent le crime de s'aimer.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/53/World_homosexuality_laws.svg/800px-World_homosexuality_laws.svg.png

français (fr) : Lois sur l'homosexualité

Homosexualité légale

   Mariage reconnu
   Autre type d'engagement reconnu
   Mariage à l'étranger reconnu
   Pas de reconnaissance des couples homosexuels

Homosexualité illégale

   Peine minimale
   Peine importante
   Prison à vie
   Peine de mort

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:World_homosexuality_laws.svg

Si seulement ça pouvait faire réfléchir ceux qui seront demain dans la rue pour militer contre cette loi. Si seulement ils pouvaient se rendre compte des horreurs que l'on fait sous prétexte de défendre la famille et les valeurs d'une "morale" qui n'a plus rien d'humain.

Bon... Ce n'est sans doute pas le bon jour pour penser à ça. Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui, je vais me contenter de dire :

"Vive la République, Vive la France".

On a un peu tardé, d'accord, mais je suis fière de la couleur qu'on a adoptée, fière de changer de civilisation, Mme Barjot, si celle que vous voulez garder est synonyme d'intolérance et de malheur pour ceux qui ne se conforment pas à votre norme. Aujourd'hui, je suis fière de mon pays.

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 06:33

Un ami à moi, qui s'inquiétait de me voir bouleverser toute ma vie pour accompagner le handicap d'Alex et prendre le risque d'y faire tous les sacrifices, m'a dit "Les miracles n'existent pas de ce côté-ci". Je lui ai répondu qu'il ne connaissait pas l'autisme, qu'Alex accomplissait des miracles tous les jours.

Ma mère m'a dit une fois "Alex ne réussira jamais à faire de vélo". Je lui ai dit une bonne demi-heure plus tard, alors qu'Alex commençait à trouver un début d'équilibre et que je n'avais pas desserré les dents depuis cette phrase : "Ne dis jamais devant Alex qu'il ne pourra pas faire telle ou telle chose. Alex fera tout ce qu'on croira qu'il peut faire et tout ce qu'on lui dira qu'il va réussir à faire."

Quand on dit "Je ne crois pas aux fées", une fée meurt sur-le-champ, dit on. Alex m'a prouvé que l'inverse était vrai.

Il y a parfois des choses qui ne peuvent exister que parce qu'on y croit au point de les faire exister. Il faut qu'un véritable élan crée un mouvement pour qu'une fantaisie devienne une vraie coutume. J'y ai pensé quand j'ai lu ça sur FaceBook :

"Nous entrons dans un petit café avec un ami et lancons notre commande.
Alors que nous nous approchons de notre table deux personnes entrent à leur tour et vont vers le comptoir :
«Cinq cafés, s'il vous plaît. Deux pour nous et trois « en attente » »
Ils paient pour leur commande, prennent les deux cafés et partent. Je demande à mon ami:
«C'est quoi ces cafés « en attente » ??
«Attends et tu verras » me répond-il

D'autres personnes entrent.
Deux filles demandent chacune un café , payent et partent.
Ensuite trois avocats entrent, ils commandent 7 cafés - trois pour boire de suite et quatre «en attente».

Alors que je me demande encore à quoi riment ces cafés « en attente », je me laisse aller à profiter beau temps dehors et de la belle vue sur la place en face du café.
Soudain, un homme vêtu d'habits râpés vient à la porte et demande :
«Avez-vous un café en attente? »

cafe.jpg

C'est simple - les gens paient à l'avance pour prendre un café destiné à quelqu'un qui ne peut pas se permettre une boisson chaude. La tradition des cafés « en attente » (suspended coffee) a commencé à Naples, mais il s'est répandu partout dans le monde et dans certains endroits, vous pouvez commander non seulement un café, mais aussi un sandwich ou un repas complet. "

 

Il ne s'agit pas d'un hoax (http://www.hoaxteam.com/forum/cafe-en-attente) mais la pratique n'est pas non plus très répandue (http://www.rue89.com/2013/03/30/naples-a-paris-genereuse-coutume-cafe-attente-241000). Pour que des cafés prennent la peine d'afficher un tel label (aucun intérêt de "mettre en attente" un café si personne ne sait qu'il peut venir le réclamer), il faut que des gens y croient, que l'info circule. Alors je vous laisse y penser. Pour m'être gelé les doigts par -10 degré dans ma chère Lorraine d'adoption, je vous dis qu'un bon café, ce n'aurait déjà pas été rien. Et celui-là... Celui-là bon sang, ce n'est pas seulement les doigts et la gorge qu'il réchaufferait !

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 15:48

Très vite parce que je n'ai plus le temps d'écrire, je voulais tout de même écrire sur ce blog quelque chose à ce propos. Donc, comme je n'ai pas le temps, imginez vous-même en plein milieu de la page, la photo de deux hommes ou femmes qui se tiennent la main qui va bien (ça fait un peu poncif à force mais c'est mignon quand même).

Pourquoi ce message ? Parce qu'il est des gens que j'estime et pour qui j'éprouve du respect qui expriment néanmoins un rejet total de cette loi. Sans leur retirer mon estime, je tiens à leur répondre.

Argument 1 : "Avec tous les problèmes économiques du pays, l'Etat a autre chose à faire que de s'occuper de ça ?" Cet argument-l m'énerve, désolée. Si c'était vous à qui le bonheur accordé à tout un chacun était refusé, vous ne considéreriez peut-être pas qu'il s'agit d'une question mineure. Le fait que l'on soit dans une crise économique n'empêche en aucun cas de s'occuper des problèmes de société, de se soucier d'égalité, d'épanouissement pour chacun (en plus le mariage homosexuel, c'est des gens qui font une fête, achètent des vêtements qu'ils ne porteront qu'une fois, font un voyage de noces... C'est donc des homos qui vont imiter le bêtises des hétéros en dépensant des sous pour rien. L'économoie marche mes amis, soyez soulagés !)

Franchement, qu'on dise alors qu'adapter tous les locaux publics pour l'accession aux handicapés n'est plus une priorité, et l'école pour tous non plus...

Argument 2 : l'essentiel, celui qui ressort chez les gens que j'estime parce qu'ils ont un réel souci des autres et pas seulement de leur porte-feuilles : l'accès à l'adoption. Je peux comprendre cette inquiétude, c'était la mienne avant d'avoir des enfants. C'est si dur d'être parents, comment peut-on y arriver sans les deux parts complémentaires que sont un homme et une femme. D'abord pourquoi un homme et une femme seraient plus complémentaires que deux hommes ou deux femmes ? Et puis tout ça, ce sont des concepts pour créer la famille idéale, ou idéalement normale, ce qui est déjà extrêmement différent. Si on devait tous passer un brevet de parentalité, je vous le dis on serait à 80% de recalés. Si les homosexuels adoptent, il leur faudra franchir ce parcours du combattant auquel n'ont pas droit deux ados qui s'envoient en l'air dans une voiture : prouver qu'ils peuvent être de bons parents. On peut gager que les quelques uns qui y arriveront offriront plus de garanties que la plupart des parents que je fréquente.

Argh ! Je sens que je m'éloigne et ça va devenir long. Je voulais juste témoigner d'une chose parce que le reste vous le trouverez en long en large et en travers sur d'autres blogs par des gens qui ont plus le temps de peaufiner leurs arguments et de se relire. Quand Alex a été diagnostiqué autiste, nombreux ont été ceux qui nous ont dit qu'il fallait le mettre en hôpital psy, pour sa fratrie, pour leur préserver un environnement familial normal. J'ai dit non. Je continue de penser que j'ai eu raison, cent fois, mille fois raison. Tout comme je suis convaincue aujourd'hui (alors que je ne l'étais pas au départ) qu'Alex apporte beaucoup aux enfans "normaux" de sa classe. La différence, quelle qu'elle soit, enrichit celui qui a su aller au-delà, se trouver , développer son identité, aimer au-delà des carcans de la norme, celui qui, du coup, aimera son enfant sans souci du regard des autres. Je ne veux pas idéaliser les familles homosexuelles, il y en aura des bonnes et des moins bonnes, comme toutes les autres, la perfection n'existant pas. Mais pour moi, une des principales vertus à posséder, celle à transmettre à nos enfants pour que ce monde change, est la tolérance. Je pense que le parcours d'un homosexuel a plus de chances de lui avoir appris l'empathie et la tolérance qu'une personne qui n'a pas eu à affronter les mêmes difficultés.

 

Je me rends compte que mes arguments sont maladroits, qu'ils laissent des failles mais qu'importe. Je voulais partager ce sentiment que tous les hommes et femmes ont les mêmes droits, que celui d'être parents ne peut être soumis à la perfection parce qu'elle n'existe pas, pas plus qu'à la "normalité" parce que ce n'est pas une vertu. Apprenons tous à vivre avec la différence.

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 13:27

Vous vous êtes déjà posé la question ? Quand vous étiez au plus mal du plus mal du plus profond des trous dont vous ne saviez plus comment sortir ? Si vous aviez eu une angine interminable, vous auriez fini par abandonner le paracétamol pour aller voir un médecin, alors pourquoi est-ce si dur quand c'est de l'esprit qu'on souffre ?

Moi, je me rappelle m'être dit que je n'avais pas besoin qu'on retourne toute ma vie pour me dire "c'est la faute à lui ou à l'autre". J'avais besoin qu'on me dise comment je pouvais enterrer tout ça pour avancer. Pas le déterrer.

J'ai trouvé aujourd'hui la plus belle des métaphores pour expliquer à quoi devrait* servir un psy :

La dépression n’est pas une conséquence de mes nuits blanches. Si je ne dors plus ou mal, c’est dit-elle à cause de ce noir qui n’est pas encore lumière. J’ai bien aimé l’expression. Elle décrit une zone sombre qu’il faudrait traverser, mais sombre seulement parce qu’il me manque de quoi l’éclairer : connaissance, prise de conscience, analyse, décryptage… Certains passent de l’ombre à la lumière sans aide, d’autres se heurtent au mur de ténèbres et n’avancent plus.

C'est ici que je l'ai lu et le reste vaut aussi la peine d'être lu pour apprendre à se comprendre et comprendre les autres.

 

 

*Notez l'usage du conditionnel puisque je n'en jamais vu ^^

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 09:00

Si si, on vous l'a promis. Ce serait trop long, trop cher, trop pénalisant économiquement, de sortir du nucléaire. Alors en France, on va continuer à en faire. Mais attention du bon, du gentil nucléaire (comme dirait Jean-Pierre Gauffre), pas le même qu'à Fukushima. Et pour ça, on fait des audits, des colloques, des réunions... On écoute tout le monde et on met tout à plat.

Si si, promis.

D'ailleurs Éric Besson nous montre comment il compte mener le débat et trouver des solutions aux faiblesses qui pourraient (très éventuellement) être trouvées à nos centrales. C'est ici et c'est édifiant (regardez la vidéo).

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 16:50

Je ne sais pas si vous avez entendu parler de cette histoire : une petite fille atteinte de Lepréchaunisme dont le traitement va être arrêté.

Je vous copie/colle le texte de la pétition qui explique la situation :

Notre problème actuellement : il y a seulement 1 laboratoire américain qui produit un traitement pour cette pathologie. Ce laboratoire arrêtera ce traitement en juin car ils ne font pas assez de bénéfices.
En effet actuellement il y a 1 cas dans le monde et c'est notre petite cousine. Ils ont donc décidé de la laisser mourir tout simplement.
Nous avons besoin de médiatiser cette affaire dans l'espoir qu'un laboratoire français ou autre reprenne la fabrication de ce médicament.
NOUS AVONS BESOIN D'AIDE

Pour que Lou ne soit pas seulement une statistique ou un "cas", vous pouvez aussi voir le très joli clip fait pour elle :

 

Alors, bien sûr, des maladies orphelines terribles, il y en a des tas. Mais là, il ne s'agit pas de faire des recherches au coût faramineux pour trouver un traitement. Le traitement existe, cette enfant peut/doit vivre. Que l'entreprise privée ne puisse pas prendre en charge ces soins qui ne lui rapportent rien est normal. Mais nous vivons normalement dans un pays solidaire où on ne laisse pas mourir une enfant qu'on peut sauver. Je ne sais pas en tant que parents comment on peut accepter une telle situation sans sortir son fusil.

Pour appeler notre ministre de la santé à aider Lou, vous pouvez signer cette pétition en ligne.

 

*Edit*

J'ai entamé une discussion avec quelques infos supplémentaires avec Oph sur un forum. Pour ceux que ça intéresserait, c'est ici.

 

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 14:29

Voilà une petite vidéo qui se promène sur la toile en ce moment :

 


 

Je n'aime pas :

- Le côté too much forcé youpi tout va bien. On a le droit aussi d'avoir ses soucis, se faire applaudir en entrant dans le métro alors qu'on vous demande un sourire, ça ne tombe pas toujours bien ;

- Le coup un poil téléphoné du gars qui sort "J'ai besoin de savoir quoi acheter" et qui sort ensuite un discours tout prêt sur "les cinq organismes qui nous disent quoi penser".

 

J'aime :

- Le fait de permettre d'initier un débat par ce côté rentre-dedans ;

- Emmener les gens à remettre en question des comportements rituels (euh, sorry, autisme-like power ^^) qui ne les rendent pas heureux.

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 15:46

Au début de sa carrière de président et quand sa côte était très haute dans les sondages, Sarkozy c'était ça :

 

http://images2.wikia.nocookie.net/__cb20070521133813/desencyclopedie/images/thumb/2/20/Sarkozy_karcher_banlieues_lobo_lobofakes.jpg/368px-Sarkozy_karcher_banlieues_lobo_lobofakes.jpg

 

À la veille (veille lointaine mais à laquelle tout le monde est en train de se préparer) d'une nouvelle élection et alors que sa côte est au plus bas, c'est ça :

http://s.wat.tv/media/dyn/pre/270x210/47/05/6054705.jpg

 

Je m'abstiens de tout commentaire.

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 22:23

... et pourtant, aujourd'hui encore quand je lève la tête vers les étoiles, je n'arrive pas à réaliser que des hommes ont quitté notre planète. Et ça me fait toujours autant rêver. Une pensée en ce jour pour Youri Gagarine un des premiers à avoir écrit l'histoire de la SF (ou presque).

http://feedessylphes.files.wordpress.com/2010/03/youri.jpg

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 16:05

Lepen-Sarko-copie-2.JPG

Photo non-contractuelle.

Merci de ne pas nous contacter pour vous procurer les articles présentés.

 

Au jeu des supercheries politiques, on est parfois écoeuré par le manque de morale de ceux qui nous gouvernent (ou espèrent nous gouverner un jour). Mais bon, de ça on a l'habitude.

Là, je suis plutôt consternée par la bêtise (naïveté ?) de certaines tactiques. J'avais cru que les déclarations de M. Guéant étaient de la pure maladresse. Trop de soirées au Fouquet's, trop de coke dans le café... que sais-je ?

Visiblement, non. Les analystes politiques semblent tous penser que c'est une tentative volontaire de chasser sur les terres du FN. Et là, tout le monde s'insurge sur ce comportement jugé antidémocratique. Mais des politiciens prêts à tout pour un siège, c'est habituel, c'est presque une condition liée à la charge. On nous avait moins habitués à la naïveté. Montage photo ou pas, on ne se subsitue pas à la dynastie Lepen si facilement.

Pourquoi ?

Deux raisons me sautent aux yeux.

La première c'est que Nicolas Sarkozy est déjà en responsabilité depuis longtemps. À l'Intérieur d'abord, à la présidence aujourd'hui. Alors quand ses conseillers disent que "l'immigration incontrôlée amène les français à ne plus se sentir chez eux", la Lepen a beau jeu de répondre "La faute à qui ?"

La deuxième c'est qu'en plaçant le débat sur le front de la laïcité, notre président fait un pas vers les électeurs du FN sans aller au bout du chemin. Il se trouve que des électeurs du FN j'en connais ; et s'ils ne sont pas tous catholiques, la plupart d'entre eux s'inscrivent dans cette culture. Ce qui les met mal à l'aise, ce n'est pas la religion, c'est l'islam. Certains souhaiteraient même que les racines catholiques de notre belle Europe soient inscrites dans la Constitution. Et voilà comment notre président se retrouve à courir derrière Marine Lepen sans aucune chance de la rattraper. Là où ses ministres disent qu'il faudrait qu'il n'y ait aucun signe religieux dans les services publiques, Marine Lepen répond "Et pourquoi le français catholique devrait-il se cacher parce que les musulmans posent des problèmes ?" Et c'est ce discours-là que ses électeurs veulent entendre.

Ce pseudo-débat sur la laïcité n'ira jamais au bout de ce que désirent les électeurs frontistes. Résultat : un pétard mouillé une fois de plus qui ne fait que détourner le débat politique des vrais problèmes des Français (pouvoir d'achat, loyers, retraites, frais médicaux déremboursés...).

Et me voilà, moi, en ces pages, aussi crétine que les autres, à vous faire un billet exprès pour vous dire qu'il faudrait ignorer ce parasitage politique qui consiste à parler de ça pour ne pas parler du reste.

Sont forts, ces politiciens, tout de même...

Mais ça n'empêche : il aura beau faire du jogging notre beau président, à la course aux électeurs du FN, il a gagné une fois mais après 5 ans au pouvoir, je doute que ça marche encore.

http://2.bp.blogspot.com/-HKqv84HqHdw/TZV-0zbQmMI/AAAAAAAAAdk/6zJrkbItsOk/s1600/sarkozy-JOGGING-385_184351h.jpg

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article

Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?

Archives