Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 14:40

Histoire de faire bonne mesure, un petit coup de gueule lié à la façon dont on traite régulièrement les enfants "normaux".

Hier, j'ai dû faire une séance de kiné respiratoire pour mon petit de 3 mois. Alors que je lui tenais la main et lui disais que j'étais désolée, que je savais que c'était désagréable mais qu'on faisait ça pour qu'il respire mieux, que ce ne serait pas long, etc... le kiné me regarde avec un sourire indulgent (condescendant ?) en me disant "C'est votre premier, non ?"

Donc, non, et alors, ça change quoi ?

Puis il me dit "Ne vous en faites pas, ça ne lui fait pas mal." Ben voyons, il hurle pour se "faire les poumons" c'est ça ?

Donc non, les bébés ne sont pas des petites choses braillardes qui hurlent pour le simple plaisir d'enrichir les vendeurs de prothèses auditives. Allongé sur le dos, il s'est pris 3 pipettes de serum physiologique dans le nez (faites le test, pour un adulte, ça ferait une bonne vingtaine ; allongé sur le dos, direct dans les sinus, c'est jouissif). Il lui a ensuite tenu la bouche fermée de force et a appuyé sur sa gorge pour le faire tousser (oui, bouche fermée pour que les glaires s'accumulent dans la trachée et qu'il puisse les recracher). Le petit se débattait comme s'il étouffait en me regardant d'un air désespéré. Sûr qu'il passait le meilleur moment de sa vie...

Parfois, on accomplit des actes médicaux parce qu'on pense (à tort ou à raison) que la remède est moins pire que le mal. C'est comme ça. On peut ne pas en éprouver de remords (ça me paraît même vital pour exercer cette profession) mais en quoi est-il nécessaire de nier la détresse de l'enfant et de l'ignorer ? Il avait peur, on lui faisait des choses désagréables sous le regard de sa maman qui ne l'aidait pas alors qu'elle est censée prendre soin de lui. Est-ce qu'on peut vraiment dire qu'il ne "souffre pas" juste parce que c'est un bébé et que, bon, tout le monde le sait, ces choses-là ça braille tout le temps juste pour embêter le monde ? Essayer de lui parler pour le rassurer, très franchement, ça me coûtait quoi ?

 

J'en profite pour transmettre ce message :

La 8e journée de la non-violence éducative aura lieu comme d'habitude le 30 avril prochain.
Cette année, La Maison de l'enfant mettra en ligne 1 article par jour entre le 1er avril et le 30 avril, avec comme thème la pose de limites (de façon non violente, donc).

 

Ces infos me paraissent importantes, pas pour faire la morale à qui que ce soit sur la façon d'éduquer ses enfants (c'est bien le métier le plus difficile au monde et il n'existe pas de formations), juste pour dissiper un malentendu : prendre en compte la souffrance des enfants et essayer de leur en infliger le moins possible ne signifie pas les laisser faire n'importe quoi (pas plus que les réconforter pendant une séance de kiné respiratoire ne signifie qu'on préférerait les laisser s'étouffer dans leurs glaires).

Repost 0
Published by isa - dans Éducation
commenter cet article

Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?

Archives