Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 15:30

 

http://media.librys.fr/livre/64/3264-w225.jpg

«...qui pourrait être encore Dieu, dans un tel foutoir ? Et qui oserait s'en revendiquer ? »

Grande-Ville.
Cité-monde polluée, inique, ultraviolente, déchirée par une guérilla dont les factions même ont oublié l'origine.
Grande-Ville.
Cité-labyrinthe au ciel de suie peuplé de vautours mutants qui, sans relâche, prélèvent en nuées leur écot sur une population terrifiée.
Grande-Ville.
Cité-tombeau d'un monde assassiné par l'incurie humaine...
Du haut des trois cents étages de l'immeuble de la Gormac, dans le quartier sécurisé des Justes, John Stolker, héritier de l'empire Gormac, contemple Grande-Ville. Sa ville. Alors même qu'il inhale la première bouffée de « K. Beckin », le Monstre le toise et barrit. Démesuré, il emplit l'espace et trace bientôt son chemin de ruine. John Stolker sait que le Monstre lui montre la voie, celle d'une vengeance nourrie par une haine froide et lucide. Aussi va-t-il régler ses comptes avec la terre entière : il suivra le Monstre...
Jusqu'au bout.

 

J'ai lu ce livre juste après La lumière des Morts. Je l'ai même dévoré, et pourtant, impossible de trouver comment en parler en ces pages. Il faut dire que certains livres vous fichent une telle claque que ça vous remue la cervelle au point de vous ôter vos mots.

La lumière des morts  m'avait déjà marquée par ses thèmes, ses symboles, sa dureté... Ce livre méritait parfaitement sa place dans mes coups de (au) cœur. Et pourtant, avec Meddik, j'ai l'impression qu'on est encore un cran au-dessus. Alors, on va dire double coup de poing au cœur avec cet ouvrage. Une claque magistrale.

 

Une fois encore, Thierry Di Rollo nous fait plonger dans une spirale dont on ne sort pas indemne. Là où La lumière prenait une vision d'ensemble de la société, Meddik m'est apparu plus intimiste ; c'est à travers le portrait d'un homme qu'on explore tout le paradoxe de l'âme humaine. Cette âme qui tend vers la grandeur mais ne pourra jamais se détacher de son insignifiance. Le livre est truffé de symboles qui se répondent, toujours d'un extrême à l'autre. Les rêves de grandeur finissent en poussières ; les rêves de liberté conduisent à s'enfermer soi-même et à se perdre ; la rage de découvrir combien la vie humaine est insignifiante amène le héros à la rendre plus insignifiante encore. Pour moi, le titre même annonce ce paradoxe : "Le rire du sourd" un son qui sort de la gorge de celui qui ne peut pas l'entendre et n'a donc même pas conscience de ce qu'il produit.

Une lecture superficielle de ce livre pourrait amener à un profond rejet de la violence qu'il exprime, mais ce serait passer à côté de tout ce qui en fait l'essence. En donnant un sens (cruel, monstrueux) à la mort, le héros du livre semblerait presque capable de redonner du sens à la vie dans un monde vidé de toute substance... et pourtant, encore une fois, tout lui échappe, il ne peut que rester le rouage d'un système que rien n'arrête.

Après quelques temps de digestion, l'image qui m'est restée est celle d'un homme seul, minuscule, essayant d'arrêter à mains nues le grand balancier cosmique, prêt à tout pour enrayer la marche de l'histoire et y laisser son empreinte, fut-elle couverte de sang. Mais comment arrêter une telle machine à broyer les êtres quand on a les mains poisseuses de sang ?

 

Et voilà que je réalise que je suis loin de rendre mon véritable sentiment. Il me faudra relire cet ouvrage pour tenter de formuler tous ces symboles indicibles tant ils touchent au cœur du paradoxe humain.

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51ks-pp870L._SL500_AA300_.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?