Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 10:59

Et oui, une fois encore, pour ne pas changer, je vais râler contre les médias. Plus précisément contre les heures de programmation sur les chaînes publiques. Hier, j'ai vu deux reportages très intéressants sur France 2 : le premier sur les traumatismes de guerre, le deuxième sur l'esclavage et le travail des enfants (article à venir pour donner mon avis plus précisément). Tout le propos de ces deux documentaires très durs (à ne pas mettre devant tous les yeux) étaient de dénoncer le tabou qui règne autour de certains problèmes : qu'il s'agisse des traumatismes de la guerre (qui touchent aussi bien les humanitaires que les journalistes et les militaires) qui sont à peine traités dans les cours de médecine, face auxquels de nombreux psychiatres non formés sont impuissants et qui sont une telle honte, pour les militaires notamment, qu'ils sont repoussés au fond de l'inconscient jusqu'à être somatisés... Ou qu'il s'agisse de l'esclavage qui est une pratique qu'on trouve encore en France au XXIème siècle.

Deux très bons reportages, vraiment, et je salue le travail des reporters. Travail selon moi gâché par l'heure à laquelle ces documentaires ont été passés. Peut-on vraiment dénoncer le silence qui règne sur un sujet, à une heure où la plupart des citoyens sont couchés ? Faut-il être insomniaque pour être sensibilisé à notre monde, ses dérives et ses drames ?

Alors bon, je modère ma frustration en me disant que c'est déjà bien que des documentaires comme ceux-là existent, que c'est une bonne chose que notre société s'empare, même tout doucement, de ce genre de problèmes ; mais je vous assure que quand on a vu ce qui se passe encore de nos jours dans notre monde, on voudrait vraiment que la prise de conscience se fasse plus vite, que les choses changent... Et on aimerait que la question soit un peu plus mise en avant que les atermoiements de nos bleus, les "drames" d'une coupe du monde ratée et les règlements de comptes internes du milieu sportif.

 

*Edit*

Je viens de faire quelques recherches sur le site de France 2 dans l'espoir de trouver un lien vers des vidéos des reportages d'hier. Et j'ai découvert en voulant regarder d'autres reportages (sur la violence ordinaire) qu'ils étaient payants ! Donc, si vous n'êtes pas insomniaques et que vous ne vous passionnez ni pour les drames des bleus ni pour les reality show (mais y a-t-il encore une différence ?), vous avez le droit de voir à une heure décente les documentaires du service publique... à condition de payer. Comment ça vous pensiez que votre redevance télé suffisait à vous donner le droit de regarder des programmes instructifs ? Ah ben faut pas rêver non plus, hein... On peut s'abêtir gratuitement grâce à la télé, se faire ramollir le cerveau pour être malléable à souhait pour les pages publicitaires, mais faudrait pas viser à devenir gratuitement un bon citoyen (entendez par là un gars suffisamment instruit pour prendre en charge le destin de son pays selon le doux concept de démocratie). Et après on s'étonne qu'en temps normal je ne regarde jamais la télé...

Partager cet article

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article

commentaires

A.C. de Haenne 27/06/2010 14:10


Je suis allé voir le documentaire de Coline Serreau sur les problèmes écologiques mondiaux et, surtout, sur les solutions apportées localement. J'étais très heureux car la réalisatrice était là !
Eh bien, je pense que ce documentaire (qui, visiblement, fait une carrière plus qu'honnête en salle pour ce genre de film) ne passera pas sur France 2 en prime-time (peut-être sera-t-il diffusé par
Arte qui a déjà eu le courage d'en passer de ce genre à 20h45 ! Bravos à eux !) malgré la renommée de la réalisatrice (et ses deux ÉNORMES cartons, La Crise et Trois hommes et un couffin...) Le
problème avec son film, c'est qu'il n'est pas assez consensuel et qu'il a tendance à attaquer les gros pollueurs(mais aussi gros fournisseurs de pubs et donc de pognon...)
Pour en revenir à ce que tu disais, certes France 2 a le courage de mettre des reportages intéressants, mais il le fait à des heures indues réservées, comme tu le dis si bien, aux insomniaques !
Donc, ce courage est de la poudre aux yeux. Le vrai courage serait de les mettre à 20h35, comme le fait Arte. Au risque d'avoir l'audience de cette dernière...
Et pour rebondir sur ce que tu dis à propos des "bleus" : tant qu'on parle d'eux, on ne parle pas des vrais problèmes, comme des retraites par exemple et des 2 millions de gens qui ont eu le
courage de battre le pavé jeudi dernier !
Voilà, encore une fois merci Isa pour la pertinence de tes propos !

A.C. de Haenne


isa 30/06/2010 11:39



Merci de ta longue intervention. C'est rassurant de voir que des gens prennent encore du temps pour s'intéresser aux vrais problèmes derrière la démagogie.



Aurelynx 26/06/2010 10:36


ça m'arrive de regarder a l'occasion les documentaires tard le soir (ou tôt le matin). Mais c'est tous les jours qu'il y a de bons reportages!
encore récemment j'en ai raté un sur le clonage que je n'ai pas pu revoir a cause de leur aspect payant.
on parle de liberté d'acces a la culture, mais au final on voit bien ce que ca donne...


isa 26/06/2010 19:23



C'est vrai qu'il y a souvent de bons reportages (et de bonnes émissions quotidiennes aussi). Hélas, quand on voit la programmation en Prime time...


J'ai été particulièrement choquée pour ces documentaires parce qu'ils dénonçaient les non-dits sur ces situations tragiques, et dénoncer des non-dits à l'heure où tout le monde dort... j'ai
trouvé que ça gâchait le travail engagé des reporters. Et c'est souvent le cas. On finit par déprécier tout le travail de la presse alors que ce sont les contingences économiques qui empêchent
les vrais journalistes (et ils en existent !) de faire leur travail.


Pour l'aspect payant, ce qui m'a particulièrement choquée, c'est qu'il s'agit de chaînes financées en partie par nos impôts. Sans laisser les reportages accessibles gratuitement à volonté, je
trouve qu'ils pourraient les laisser une semaine ou un mois en libre accès sur Internet, justement pour que chacun ait accès à ces émissions aux heures qui lui conviennent.



Caroline 25/06/2010 21:15


J'avais bien compris ton raccourci. ;)
Quant à l'allongement des retraites, c'est un autre débat, mais je suis contre. Surtout quand on le met en parallèle avec d'autres décisions. Le tout ne me semble pas cohérent.
(et quand on pense à l'employabilité des seniors... du point de vue des patrons, hein!)


Isa 25/06/2010 20:45


Je développe ma comparaison précédente (c'était un raccourci un peu difficile à suivre). La plupart des gens (c'est à dire la grande majorité des français qui n'a pas un boulot profondément
stimulant intellectuellement) ne veut pas travailler au-delà de 60 ans. Mais de communication en rapports d'experts, la position des Français évolue peu à peu (ce qu'on peut voir dans les
sondages), on se fait à l'idée parce qu'il le faut bien. François Fillon a résumé la chose ainsi "L'intérêt général nous commande de ne pas transiger sur les principaux paramètres de la réforme".
L'intérêt général des Français pourrait être aussi d'être informés (à une heure décente) des problèmes de leur société. Bien sûr l'audience ne serait pas celle du show de TF1, mais c'est tout le
principe du service public qui est financé en partie par nos impôts et pas seulement par la pub. Il y a des gens qui sont demandeurs de ce genre de documentaires, et il y a des gens qui, sans être
demandeurs, pourraient les regarder si on les y amène. Tout comme on ne mettra pas la retraite à 65 ans demain, on peut amener les gens à évoluer peu à peu dans leurs demandes. Mais il faut croire
que le gouvernement fait plus d'efforts pour économiser sur les retraites que pour instruire le peuple qui vote. Quand on voit le succès des sudoku par exemple, ou le temps que les gens passent sur
des blogs d'infos ou à débattre, on autre, on se dit que les Français ne sont pas forcément aussi crétins qu'on veut le croire. Il suffirait de peu pour que la majorité des citoyens développent
leur conscience et leur sens de la réflexion. Mais c'est un choix politique que personne n'a intérêt à faire. Et là, je suis d'accord avec toi, c'est bien un choix. Parce que c'est bien plus facile
d'obtenir le vote d'un con-so-mâteur docile que d'un gars qui réfléchit.


Caroline 25/06/2010 19:37


Mais Isa, je pense que la plupart de nos concitoyens DEMANDE de voir les programmes honnis par toi (et quelques autres), à savoir la télé-réalité!!! C'est bin triste ma petite dame, mais c'est
ainsi. Quant à notre service publique, est-ce que ça ne l'arrangerait pas, d'abêtir la masse?


isa 25/06/2010 19:47



Le public DEMANDE aussi à ne pas bosser au-delà de 60 ans... C'est fou comme on écoute plus ou moins les demandes du public selon ce qu'il dit.


Et oui, je pense que ça arrange les politiques (pas forcément le service publique parce qu'à mon avis il y a vraiment des gens qui bossent dedans qui pleurent de mettre de si bons reportages la
nuit) d'abêtir la masse. D'où la nécessité selon moi de tirer la sonnette d'alarme chaque fois qu'on en a l'occasion.



Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?