Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 23:18
*edit2*
Le débat s'était délité sur le blog de Don Lo, j'ai été tentée de supprimer cette page. Je la garderai néanmoins parce qu'elle s'avère un bon exemple pour un article que je rédigerai ultérieurement à savoir "Peut-on avoir un débat constructif sur les forums ?"*

*edit*
Au moment où j'ai rédigé ce billet mon commentaire avait disparu sur le blog de Don Lo. Sur mon PC, précisé-je puisque des gens neutres m'ont dit qu'il était resté visible chez eux.
Donc Don Lo n'a pas supprimé mon commentaire.
Ça n'enlève rien à l'interprétation qui a été faite de mes propos, mais j'admets volontiers qu'elle a été faite au vu et au su de tous.

Je copie colle ici la réponse du commentaire que j'ai fait
à Don Lo dans son blog et qui avait motivé le sujet précédent. Réponse supprimée visiblement pour une raison logistique (que j'ai du mal à comprendre puisque Beirla a fait trois réponses et que mon commentaire était tout d'abord apparu avant de disparaître) mais qui aurait de toute façon très bien pu être recopiée ou au moins citée par Don Lo.
Voilà donc ma réponse (pour ceux que ça intéresse, il faut d'abord regarder le blog de Don Lo pour comprendre) :

« je maintiens qu’il y a une sorte de paranoïa qui se lève dès qu’un auteur parle fric. »

Je laisserais une personne bien plus sage que moi te répondre : »Quand quelqu’un me prend pour le dernier des cons je cherche maintenant à savoir pourquoi il pense ça et si je ne lui aurais pas donné quelques raisons d’avoir raison. »http://forum.griffedencre.fr/viewtopic.php?t=2767&start=25
Parfois, si les gens réagissent tous de façon épidermique à une chose qu’on a dite, c’est peut-être qu’on l’a mal dite.
Tu compares le fait que tu parles argent avec le fait que GD le fasse ? Sauf que GD cite tous les chiffres TVA, part des libraires, des auteurs, des diffuseurs… Il ne donne pas juste ses chiffres d’auteur hors contexte à des gens qui ne savent pas les lire.

« Je ne dis pas qu’un auteur débutant (ce que je suis, merci de le rappeler, mais tu prêches un convaincu) doit gagner sa croûte avec ses écrits : combien d’auteurs confirmés, talentueux, reconnus, multi-primés, n’ont pas les revenus correspondant au temps qu’ils y passent ? Me cracher à la gueule en disant que je crache dans la soupe est une manière facile de détourner le problème. »

Je t’ai craché à la gueule ? En disant quoi ? Que tu étais un auteur débutant ? Je n’insulte pas, c’est toi même qui l’as dit et à plusieurs reprises. Je te rappelle juste que puisque tu ne rapportes encore rien aux éditeurs (ou très peu) ce que tu gagnes est à l’échelle, les propos de Karim en sont la preuve. Lancer un jeune auteur, c’est un pari sur l’avenir de la part d’un éditeur. C’est censé être la même chose pour l’auteur lui-même : accepter de faire ça sur son temps de loisir en espérant qu’un jour ce sera son métier.
Quant aux auteurs confirmés, je ne connais pas un métier où les gens considèrent qu’ils sont payés assez. Et tout le problème reste que le gâteau est petit. Le seul qui prend sa part sans rien faire, c’est l’Etat, comme d’hab.

« en mouillant la chemise autant que ton mari près de son four (exagération pourrie, tu me pardonneras)  » Exagération ? Tu as déjà bossé dans la restau rapide Don ? Mon mari bosse près d’un four à 400° (deux en été quand y a du monde) de 17h30 à 23h six jours sur sept (et les midi) et je peux t’assurer qu’il n’y a pas de chaise. Si tu ne sais pas que des métiers comme ça existe, faut voir à te renseigner.
En matière d’exagération, « bagnard » par contre, c’est pas moi qui l’ai dit.

« les éditeurs qui ont perdu plus que moi, et si ce genre de billet les blessent, ils viennent me le dire »
Et moi, je n’ai pas droit de m’insurger pour eux ?
Je me donne ce droit, désolée.

« Ce que tu sous-entends, en revanche, c’est que je pourrais retirer ton commentaire simplement parce que tu fais une lecture biaisée de ce que j’écris. Eh bien ça, tu vois, c’est insultant.  »
Je ne sous-entend rien. Je *dis* que tu as le droit puisque tu es chez toi de laisser ce post ou non et, le sachant, je te dis à toi, Don Lo, que c’est à toi que je m’adresse et que même si tu décidais de supprimer ce post (ce qui est ton droit) tu saurais la lecture que moi *auteur* j’ai fait de ton billet.
Et c’est justement parce que je suis de ce côté-là de la barrière que ça a plus de poids. Je ne suis pas l’éditeur qui défend son bifteck. Je suis l’auteur qui te dit que la façon dont tu présentes les choses est injuste à l’égard des éditeurs.
Si ce n’est pas ce que tu voulais dire, tu as mal fait ton article à un moment ou un autre.

« Eh bien ça, tu vois, c’est insultant. Plus que les chiffres et les citations de ce billet. »
Faudrait laisser les personnes concernées en juger. Si je t’avais dit « Je sais bien que tu es trop lâche pour laisser ce commentaire », peut-être. 
 

Et puisque je ne peux pas répondre à Don Lo là-bas, je le fais également ici (sachant que je ne le fais pas dans son dos puisque je vais lui donner l'adresse de ce blog)
Je n'ai jamais dit qu'il était responsable (ni de près ni de loin) de la faillite du Navire (j'ai parlé aussi de l'Oxymore d'ailleurs, est-ce que je suis censée aussi l'avoir accusé de cette faillite-là aussi ?)
Pour ce qui est de le traiter de con, je n'ai fait que citer un de ces propres posts (mis en lien), le but étant juste de lui rappeler ce qu'il avait dit lui-même, c'est-à-dire que quand tout le monde prend mal quelque chose que vous avez dit, c'est peut-être que vous l'avez mal exprimé (ceux que ça intéresse peuvent également suivre le lien que j'avais cité dans ma réponse).
Mais quand on fait les questions et les réponses tous seuls, c'est certainement beaucoup plus marrant ; et ça permet de caser des vacheries que je n'aurais jamais faites (sur perdre un bébé par exemple).
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lucie 01/06/2010 18:12


C'est clair ! Je l'ai juste parcourue, un grand sourire aux lèvres.

Je n'ai pas encore lu l'interview (je cours partout) mais dès que fait, je commente ;-)


Lucie 01/06/2010 15:42


Eh bien ! J'étais où, moi, en mars, pour avoir loupé tout ça alors que je suis vos deux blogs ? :-D

Pour le commentaire, comme sur le blog de Lo on peut répondre directement, ou bien par mails, je crois que parfois le serveur se plante...

Bon, j'ai juste parcouru, hein. Au départ, je voudrais lire l'interview :-))


isa 01/06/2010 17:23



lol


Pour moi, cette affaie n'a plus grand intérêt. Je ne pense pas que ça vaille encore la peine que tu lises tout ça. L'interview est plus instructive ;-)



syl 02/03/2010 13:11


Bon... eh bien, je m'étais promise de ne pas me mêler de ce genre de polémique, mais je suppose que l'on ne se refait pas. C'est con, ça...
Alors, en tant qu'auteur éditée par un éditeur, (pas petit l'éditeur, je précise) j'estime que si un auteur pense ne pas être assez payé pour ses textes ou pour le boulot qu'il effectue en relation
avec ses écrits (corrections, remaniements, promos, séances de dédicaces et réunions diverses), il n'a qu'à changer de boulot, tout simplement.
Je suis convaincue qu'être payée pour écrire est le pire boulot qui soit, cela va sans dire, n'est-ce pas...


Nedeleg 02/03/2010 08:13


C'est bien Don Lo, toi au moins on t'invite sur les manifestations. Franchement, parmi les auteurs, t'es loin d'être le plus à plaindre. Je t'ai déjà dit combien tu étais agaçant quand tu chouinais
pour un texte refusé dans un AT alors que tu en avais 3 autres retenus pour d'autres AT en même temps... ben là, ce que tu viens de faire, c'est de la même eau : maladroit, blessant pour les
éditeurs qui font sincèrement de leur mieux, et avec passion ; blessant pour les autres auteurs, souvent plus mal traités que toi (et pas par leurs éditeurs). Tout ça ne donne pas spécialement une
bonne image de toi, et c'est vraiment dommage parce que tu es un gars sympa et bourré de talent.
Comme mon pseudo ne t'es pas forcément limpide, je vais signer en intégral : Nathalie Dau. Que tu as donc blessée à double titre puisque elle a la casquette auteur et la casquette micro-éditeur.


Don Lo 02/03/2010 00:10


Rien d'autre à dire que :
- ton com est toujours là
- si chacun traverse un quart de la France on aura fait le chemin (et tu seras certainement sur une manifestation où on m'aura invité)


isa 02/03/2010 00:31


Question réglée, le commentaire apparaît.
Très franchement Don, je crois qu'il y a trop de choses que nous verrons toujours de façon viscéralement différentes pour que la discussion ait un grand intérêt. 


Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?

Archives