Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 15:48

Très vite parce que je n'ai plus le temps d'écrire, je voulais tout de même écrire sur ce blog quelque chose à ce propos. Donc, comme je n'ai pas le temps, imginez vous-même en plein milieu de la page, la photo de deux hommes ou femmes qui se tiennent la main qui va bien (ça fait un peu poncif à force mais c'est mignon quand même).

Pourquoi ce message ? Parce qu'il est des gens que j'estime et pour qui j'éprouve du respect qui expriment néanmoins un rejet total de cette loi. Sans leur retirer mon estime, je tiens à leur répondre.

Argument 1 : "Avec tous les problèmes économiques du pays, l'Etat a autre chose à faire que de s'occuper de ça ?" Cet argument-l m'énerve, désolée. Si c'était vous à qui le bonheur accordé à tout un chacun était refusé, vous ne considéreriez peut-être pas qu'il s'agit d'une question mineure. Le fait que l'on soit dans une crise économique n'empêche en aucun cas de s'occuper des problèmes de société, de se soucier d'égalité, d'épanouissement pour chacun (en plus le mariage homosexuel, c'est des gens qui font une fête, achètent des vêtements qu'ils ne porteront qu'une fois, font un voyage de noces... C'est donc des homos qui vont imiter le bêtises des hétéros en dépensant des sous pour rien. L'économoie marche mes amis, soyez soulagés !)

Franchement, qu'on dise alors qu'adapter tous les locaux publics pour l'accession aux handicapés n'est plus une priorité, et l'école pour tous non plus...

Argument 2 : l'essentiel, celui qui ressort chez les gens que j'estime parce qu'ils ont un réel souci des autres et pas seulement de leur porte-feuilles : l'accès à l'adoption. Je peux comprendre cette inquiétude, c'était la mienne avant d'avoir des enfants. C'est si dur d'être parents, comment peut-on y arriver sans les deux parts complémentaires que sont un homme et une femme. D'abord pourquoi un homme et une femme seraient plus complémentaires que deux hommes ou deux femmes ? Et puis tout ça, ce sont des concepts pour créer la famille idéale, ou idéalement normale, ce qui est déjà extrêmement différent. Si on devait tous passer un brevet de parentalité, je vous le dis on serait à 80% de recalés. Si les homosexuels adoptent, il leur faudra franchir ce parcours du combattant auquel n'ont pas droit deux ados qui s'envoient en l'air dans une voiture : prouver qu'ils peuvent être de bons parents. On peut gager que les quelques uns qui y arriveront offriront plus de garanties que la plupart des parents que je fréquente.

Argh ! Je sens que je m'éloigne et ça va devenir long. Je voulais juste témoigner d'une chose parce que le reste vous le trouverez en long en large et en travers sur d'autres blogs par des gens qui ont plus le temps de peaufiner leurs arguments et de se relire. Quand Alex a été diagnostiqué autiste, nombreux ont été ceux qui nous ont dit qu'il fallait le mettre en hôpital psy, pour sa fratrie, pour leur préserver un environnement familial normal. J'ai dit non. Je continue de penser que j'ai eu raison, cent fois, mille fois raison. Tout comme je suis convaincue aujourd'hui (alors que je ne l'étais pas au départ) qu'Alex apporte beaucoup aux enfans "normaux" de sa classe. La différence, quelle qu'elle soit, enrichit celui qui a su aller au-delà, se trouver , développer son identité, aimer au-delà des carcans de la norme, celui qui, du coup, aimera son enfant sans souci du regard des autres. Je ne veux pas idéaliser les familles homosexuelles, il y en aura des bonnes et des moins bonnes, comme toutes les autres, la perfection n'existant pas. Mais pour moi, une des principales vertus à posséder, celle à transmettre à nos enfants pour que ce monde change, est la tolérance. Je pense que le parcours d'un homosexuel a plus de chances de lui avoir appris l'empathie et la tolérance qu'une personne qui n'a pas eu à affronter les mêmes difficultés.

 

Je me rends compte que mes arguments sont maladroits, qu'ils laissent des failles mais qu'importe. Je voulais partager ce sentiment que tous les hommes et femmes ont les mêmes droits, que celui d'être parents ne peut être soumis à la perfection parce qu'elle n'existe pas, pas plus qu'à la "normalité" parce que ce n'est pas une vertu. Apprenons tous à vivre avec la différence.

Partager cet article

Repost 0
Published by isa - dans (a)politique
commenter cet article

commentaires

Del M 05/04/2013 00:23

Hi.
Je viens de lire ton mail d'abord, ton article ensuite.
Il est juste, il représente ce que tu penses, ce que je pense, mais dans ma situation c'est un peu plus évident d'avoir cet avis sur ce sujet...
Merci de prendre de ton temps que tu n'as pas pour exprimer tes idées, pour soutenir cette cause.
Des conversations avec toi, comme la dernière, j'en reveux bien. Si temps bien sûr ! Par mail peut-être ?

Biz', bon week-end, profite de ce semblant de repos scolaire !

Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?

Archives