Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 09:07

http://www.surfutile.org/images/lettres.d.iwo.jima.jpgPendant asiatique de Mémoires de nos pères, Lettres d'Iwo Jima nous raconte la bataille d'Iwo Jima du côté des forces japonaises.

Je dois vous avouer que j'ai eu du mal à regarder ce film sans chercher avec attention un peu de parti pris caché. Et quand on cherche beaucoup, on trouve forcément un peu. Qu'il y en ait eu ou pas, je n'en suis même pas sûre. Il y a déjà dans Mémoires de nos pères une critique de la civilisation américaine (dans son côté show-biz, l'argent-roi, etc...), il est donc légitime que cet autre film ne soit pas exempt de critique à l'égard de la culture asiatique. Je me suis tout de même demandé jusqu'à quel point l'histoire était tirée d'un fait réel, aussi bien pour cette histoire de photo dans les Mémoires de nos pères que pour ces insubordinations dans Lettres d'Iwo Jima. Je vais essayer de faire des recherches là-dessus mais si quelqu'un a des références sur le sujet, je serais ravie de les avoir en commentaire. Sinon, je vous ferai un billet dès que j'en saurai plus.

Parce que là, l'impression qu'il m'est restée est une certaine incrédulité. Si les Japonais ont une culture qui les pousse plus facilement à une obéissance aveugle au devoir, je ne suis pas sûre que les choses aient vraiment pu se passer ainsi. Mettre en doute les ordres d'un supérieur et aller jusqu'à ne pas obéir... Peut-être, mais je ne suis pas sûre. Et certaines scènes m'ont paru un peu exagérée sur ce point.

Une autre chose qui m'a frappée est le passage où un soldat Japonais reconnaît le mérite des soldats Américains. Le film n'est pas manichéen là-dessus, loin de là, nous présentant des "bons" et des "mauvais" Japonais et faisant de même du côté américain. Mais j'ai tout de même été frappée qu'à un moment on entende dans la bouche d'un soldat Japonais que les Américains étaient "courageux" et n'étaient pas seulement l'ennemi à abattre, alors que la question ne se pose jamais en ces termes dans Mémoires de nos pères. Dans ce premier film, les soldats Américains en viennent d'eux-mêmes à se sentir écoeurés par ce qu'ils ont fait mais à aucun moment on ne donne l'occasion au soldat Japonais de montrer qu'il est un être humain. Comme si les Américains tendaient naturellement à plus d'humanité et aussi qu'il était impossible de les affronter sans finir par être impressionné par leur valeur. Les Américains seraient d'eux-mêmes plus portés à l'auto-critiqhttp://s.tf1.fr/mmdia/i/83/2/3619832snmbp.jpgue alors que côté Japonais, c'est parce que les soldats américains sont "courageux" qu'ils gagnent ce droit à être estimés. La nuance est subtile, mais pas inexistante.

Vous trouverez sans doute que je cherche la petite bête ; et vous aurez parfaitement raison ! Je vous ai annoncé la couleur dès le début. Mais le résultat final est que ce film est à mon avis (sur ce point au moins) meilleur que le premier. Comme si le premier, s'adressant à un plus large public américain n'avait pas trop voulu heurter certaines valeurs patriotiques (bon, il n'y va quand même pas avec le dos de la cuiller) mais que le second avait été plus au fond des choses sur l'aspect psychologique des deux camps.

Je dois vous avouer que j'ai trouvé aussi quelques longueurs dans ce film (mais j'ai une patience très limitée envers le petit écran et mon "co-filmier" ne l'a pas trouvé trop long alors qu'il avait failli s'endormir devant les Mémoires de nos pères). Mais cela reste un très bon film. Personnellement, je ne l'ai pas préféré au premier volet. J'ai trouvé que les deux apportaient des éclairages vraiment différents avec beaucoup d'humanité.

Ils ont également éveillé ma curiosité sur cette bataille en particulier et c'est une bonne chose. Je vous en dirai donc un peu plus dès que j'aurai fait les quelques recherches qui s'imposent.

En attendant, je ne peux que vous conseiller de les voir tous les deux.


http://img.ozap.com/00759534-photo-kazunari-ninomiya-dans-lettres-d-iwo-jima.jpg


Réalisé par Clint Eastwood
Avec Ken Watanabe, Kazunari Ninomiya, Shido Nakamura, plus

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?