Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 10:11

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/experon_site-200x307.jpgPour commencer, je dois vous avouer que j'ai pas mal hésité à acheter ce livre et qu'une fois que je l'ai eu, j'ai mis un moment avant de l'ouvrir. Pourtant, j'avais déjà croisé et apprécié la plume d'Hélène Cruciani au détour d'une anthologie, mais la couverture ne m'accrochait pas du tout. C'est fort dommage, je l'avoue, mais ne lisant jamais les quatrième de couv, on se laisse influencer par ce qu'on peut.

Fort heureusement, j'ai à nouveau lu un texte d'Hélène Cruciani dans l'anthologie Air et sa nouvelle m'a suffisamment emballée pour que je fasse l'effort de retrouver ce livre et de me plonger dedans.

Que dire maintenant de l'ouvrage lui-même ? Il est tellement plus facilement de "critiquer" ce que l'on n'a pas aimé que ce qu'on a adoré. Disons pour résumer que j'ai lu ce livre en 48h dont une bonne partie entre minuit et 4h du matin étant donné mon emploi du temps actuel. Cela devrait suffire à vous donner une idée de sa qualité.

J'y ai retrouvé ce thème de la sélection génétique qui m'est cher et dont j'avais apprécié le traitement dans Bienvenue à Gattaca (un de mes films préférés). Mais tout comme ce film, le livre d'Hélène Cruciani ne se borne pas à traiter d'un seul sujet. Les relations hommes/femmes, parents/enfants, l'importance de l'innée et de l'acquis, les limites de la science, le désir de maternité, parfois obsessionnel, la pression sociale et le besoin humain de s'y conformer quitte à passer à côté de sa vie, les limites de la loi quand elle cherche à nous protéger de nous-mêmes... Il y a tant de thèmes évoqués dans ce livre que je ne saurais tous les citer.

Mais c'est surtout la nuance et la sensibilité dont fait preuve l'auteur qui m'a touchée. Pas de réponse toute faite dans ce livre. Aucun personnage auquel on puisse donner parfaitement tort ou parfaitement raison. Tous profondément humains, injustes parfois, égoïstes ou grands selon les circonstances. Juste des gens comme vous et moi dont la véracité ressort dans chaque dialogue, dans leur mauvaise foi pétrie de souffrance. On croit à ce monde, on croit à ces personnages, on étouffe avec eux et quand ils retrouvent un peu d'oxygène, on se remet à respirer aussi.

Que dire de plus sur ce livre ? Pas grand-chose qui puisse traduire sa magie, il n'y a qu'en tournant ses pages que vous pourrez vous laisser entraîner à votre tour. Personnellement, je vous conseille le voyage ; moi, en tout cas, je le referai sans doute un de ces jours.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc Lefrançois 06/05/2010 09:02


Oui, pourquoi pas... Il faut que je note le titre quelque part...


Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?