Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 07:46
Je ne pensais pas vraiment faire de billet sur mes humeurs du jour mais rien de ce que j'aurais à dire aujourd'hui ne justifie un "article" (me serais-je soudain propulsée au rang de journaliste sans même m'en rendre compte ?) en soi. Alors allons-y en vrac :
Tout d'abord, j'espère qu'aucun d'entre vous, chers internautes que je côtoie virtuellement, n'a été touché par la tempête d'hier. J'entends à la radio des tas de réactions sur les forces monstrueusement destructrices de la nature. Bon, toute proportion gardée, il faut quand même reconnaître que la nature est très clémente si on compare aux chauffards qui font des milliers de morts chaque année. Mais les comparaisons ne valent pas grand-chose quand on a les pieds dans l'eau ou qu'on a perdu toutes ses affaires dans les inondations.
Donc, comme je ne me sens pas l'âme journalistique, je laisserai les vrais médias (si j'en trouve) couvrir l'information. Mais ça ne m'empêche pas d'avoir une pensée pour vous si vous êtes dans cette situation.

En consultant les statistiques de mon blog, je constate avec surprise qu'il est déjà consulté. J'en suis vraiment surprise étant donné le peu de pub que j'ai fait à ce propos (je ferai d'ailleurs un "article" prochainement sur la nécessité ou non d'un auteur de "se vendre" par le net parce que le sujet m'intéresse beaucoup). Donc, maintenant que je sais que des gens me lisent, il va falloir que j'essaie de dire des choses intéressantes...
Glps !
Si vous avez des idées, je vous encourage fortement à me les communiquer.

Revenons sur ce terme d'"article" auquel je suis incapable d'enlever ses guillemets. Me prétendant "auteur" (ça, je peux, ça ne coûte rien... mais avant que je vous dise que je suis "écrivain", il aura coulé de l'encre sous les ponts), j'aime bien garder à l'esprit le pouvoir des mots. Alors si je regarde mon dictionnaire, on m'y apprend qu'un article est une "division, partie génér. référencée d'un traité, d'une loi, d'un contrat, d'un compte, d'un chapitre budgétaire, etc." Nous conviendrons donc que le blog rentre dans ce "etc."
Je trouve pourtant préjudiciable qu'on donne à penser aux blogueurs (moi, autant que les autres) que les petites pages d'humeur qu'ils rédigent puissent s'apparenter à des articles de presse (parce que c'est tout de même ça que le commun entend par "article" ). En fait, je n'arrive plus à savoir qui de l'oeuf ou de la poule est venu le premier. Est-ce la baisse de qualité de la presse qui a encouragé tout un chacun à se penser journaliste, ou bien le fait que n'importe qui s'improvisait journaliste qui a obligé la presse à devenir plus immédiate, plus spectaculaire et donc à moins faire son travail d'information ?
Bon, ayant tout de même du respect pour un certain nombre de professionnels qui font bien leur travail, je précise que même si j'écris des "articles", je ne suis pas plus journaliste que critique littéraire ou cinéma.

Et puis sinon, ma petite actualité littéraire du jour : Je devrais finir le premier jet de mon troisième roman aujourd'hui (pour ceux qui n'ont pas suivi, j'en parle  ). Un petit retard (je pensais finir hier) à cause d'une inspiration de dernière minute. Je ne sais pas comment font les autres quand ils écrivent, mais j'ai toujours besoin de me faire plaisir et de me surprendre pour ma part ; ce qui est particulièrement délicat quand on aime faire des scénarios bien ficelé où tout s'emboîte sans accrocs à la fin. Vous avez bien posé les bases de votre intrigue, des petits indices à droite à gauche, vous savez où vous devez en arriver et une fois dans la ligne droite finale, vous vous dites que ça y est, cette fois-ci c'est facile plus qu'à rattacher tous les bouts ensemble et le roman est fini. Sauf que ça, ça vous enquiquine prodigieusement et vous vous retrouvez à avoir envie de vous faire vibrer une dernière fois en rajoutant quelque chose qui n'était pas prévu. Et c'est comme ça que vous vous retrouvez à relire quarante fois votre propre manuscrit ensuite pour y traquer la moindre incohérence.
*soupir*
Je vous ai déjà parlé du masochisme des auteurs ?
Non ?
Faudra que je le fasse un jour... 

Et pour finir, bonne journée à tous ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?

Archives