Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 22:27
Cela fait un moment que je vous en parle de cette fameuse bêta-lecture. En voici une très bonne définition faite par le collectif de CocyClics dans son guide :

Le terme  bêta-lecture est la traduction littérale de « beta-reading » (http://en.wikipedia.org/wiki/Beta_reader).

Il s’agit de réaliser une lecture critique d’un texte, de dégager ses points forts et ses points faibles, mais aussi de traquer les éléments qui nuisent à la compréhension du texte, et ce à différents niveaux :

* le fond : des incohérences temporelles ou scénaristiques, des problèmes de crédibilité des personnages, des questions sans réponses, etc.

* la forme : un excès de répétitions ou de lourdeurs, un problème de construction grammaticale ou de structuration du texte, etc.

La bêta-lecture met en exergue les problèmes ; l'auteur décide ensuite des corrections à effectuer. Le but du bêta-lecteur est d’apporter un éclairage différent sur le texte sans se substituer à l’auteur.

En tant qu'auteur, la principale difficulté à laquelle vous serez confronté est celle d'obtenir des avis objectifs sur vos écrits. Plus qu'objectifs, des critiques constructives et argumentées. Vos proches auront beau vous assurer de faire preuve de la plus parfaite impartialité, ils ne pourront pas exclure la connaissance qu'ils ont de vous au moment où ils vous lisent. Pour augmenter vos chances d'être pris par un éditeur, il vous faut au maximum essayer d'élargir votre lectorat.
La chose n'est pas toujours facile parce que la bêta-lecture demande beaucoup de temps (et le temps, c'est de l'argent). Il existe des correcteurs professionnels qui se font payer pour ce travail. Si vous avez les moyens, ça ne peut être qu'un plus. Hélas, la carrière d'auteur n'étant pas très rémunératrice, on est bien souvent obligé de restreindre au maximum ces dépenses.
C'est là que peut jouer la solidarité entre les jeunes auteurs. Contrairement à ce qu'on pense souvent en se lançant dans l'écriture, les jeunes écrivains ne se comportent pas entre eux comme des fauves prêts à s'égorger pour obtenir une place dans une antho ou voler les idées d'un autre écrivain. Les auteurs débutants découvrent souvent assez vite tous les obstacles sur leur route et en s'entraidant, ils se permettent de progresser.
On relit les manuscrits des autres pour les aider à s'améliorer et ils nous rendent la pareille. Que cela se passe dans un collectif comme CocyClics, sur un atelier d'écriture ou par échanges de mails avec d'autres auteurs qu'on a rencontrés, le principe reste le même : en lisant les autres et en cherchant à affiner les critiques qu'on leur présente, on progresse tout autant qu'en écrivant soi-même. Le temps que l'on passe donc à rendre la pareille à ceux qui nous ont bêta-lu est loin d'être perdu et ainsi tout le monde sort gagnant de cet échange. Sans compter qu'il y a quelque chose de gratifiant à voir paraître un texte que l'on a aidé à améliorer, même si on n'en est pas l'auteur.
Ensuite, c'est à chacun de faire le choix qui lui convient le mieux en fonction de sa sensibilité et de son mode de fonctionnement. Prenez le temps de faire connaissance avec différents forums ou communautés d'auteurs pour voir ce qui vous semble le mieux. Mais autant que possible essayez de vous faire lire par des lecteurs neutres avant de soumettre votre manuscrit.
Demain, je vous posterai l'interview d'une permanente de CocyClics. Elle nous y explique le fonctionnement de ce collectif. À vous de voir si cela vous donne envie ensuite de faire un tour dans la "mare".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Zordar 25/09/2010 19:21


La bêta-lecture parfois ça fait mal aux fesses mais c'est indispensable !


isa 26/09/2010 11:00



lol


Très bien résumé ^^



Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?