Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 18:16

Bonjour à tous,

Juste un billet pour que vous ne vous étonniez pas si je ne m’exprime pas pendant quelques jours. Non, les quelques avis positifs sur ma novella ne me sont pas montés à la tête au point que je vous snobe. Mais une méchante sciatique m’oblige à abandonner un peu la position assise qui, vous en conviendrez, s’adepte mieux au pianotage sur PC.

Cela m’obligera à me consacrer un peu plus à mon travail d’écriture, dans la mesure où j’ai été assez raisonnable pour ne pas installer de connexion au net sur mon mini-portable*.

 

@Bientôt

 

 

 *Tiens, j’en profite pour glisser un petit conseil (très personnel) aux jeunes auteurs, l’air de rien. Dans la mesure où il est très difficile de résister à l’appel du net quand l’inspiration nous déserte, je ne saurais que trop conseiller de ne pas avoir Internet sur votre outil de travail. Et ce, afin d’éviter de vous demander à la fin d’une journée passée à surfer si c’est le manque d’inspiration qui vous a tenu loin de votre histoire ou bien le fait de vous en être éloigné dans un moment difficile qui a empêché l’inspiration de vous retrouver. Puisqu’il est très difficile de résister quotidiennement à cet appel, je pense qu’il est plus raisonnable d’y résister une bonne fois dès que vous configurez votre PC en lui refusant tout contact vers l’extérieur.

Partager cet article

Repost 0
Published by isa
commenter cet article

commentaires

Nessae 10/10/2010 16:21


Coucou!

Vu que tu postes quand même pas mal, est-ce que ta sciatique va mieux (ou tu te forces? – bouh! c'est mal)?

Je te rejoins sur le besoin de se déconnecter pour écrire. Mon ordi à moi est un vieil ordi portable. Il n'a pas de connexion Wi-Fi, j'ai besoin d'un cable pour surfer. Et il est tellement ancien
qu'il n'a plus qu'une vingtaine de minutes d'autonomie. Résultat: quand je veux me concentrer, je le branche à côté du canapé (la prise Internet n'est plus accessible) et j'écris là (puis c'est
plus confortable, na!). Il m'arrive de le remettre sur la table pour regarder des mails ou une info, mais ça ne peut durer que 20 min. Je surligne lorsque j'écris quelque chose qu'il me faudrait
vérifier et je le fais plus tard, quand je l'ai rebranché près de la table (le soir même, voire le lendemain quand j'ai prévu une grande plage d'écriture).
Et quand je vois que, même débranchée, j'ai le réflexe de faire le raccourci-clavier pour surfer, c'est là où je constate à quel point Internet peut être addictif!


isa 10/10/2010 16:34



(Pour la sciatique, je me force, c'est mal... Tu disais quoi au sujet d'internet qui était addictif ? ^^ *sifflotement*)


Sinon, tu as résumé la façon dont je gère mon portable (le mien a aussi une vingtaine de minutes d'autonomie ^^). Sauf que moi, si je le branche à mon câble Internet, faut 1/ que je part en
exploration pour aller chercher le câble sur mon PC habituel ; 2/ que je reconfigure la connexion de ma Live-box qui me fait à chaque fois n'importe quoi. Autant dire que ça me protège pas mal de
la tentation ^^


Avant, j'avais un portable encore plus vieux (de la récup), un truc tellement antédiluvien que si j'avais essayé de le connecter au Net, il aurait explosé ^^. Du coup, j'ai pris l'habitude de
fonctionner sans et ça me convient bien.



lambertine 30/09/2010 13:29


Bon rétablissement.

J'ai tendance moi aussi à surfer "bêtement" quand je n'ai pas d'inspiration (ou quand ce que je "dois" écrire est trop dur à raconter...). Et d'un autre côté... j'ai du mal à écrire quand je ne
peux pas m'évader quelques instants sur le net... Un peu zinzin, la Lamberte...


isa 02/10/2010 17:04



Non, tous les auteurs ont ce problème. Grand écrivain ou petit auteur, je pense que c'est pareil pour la plupart. La part entre discipline et liberté est difficile à faire. Une fois encore,
chacun sa recette. En fait, c'est surtout pour ceux qui n'y arrivent pas que je conseille de se couper du net. Si on y arrive pas de problème. Mais c'est un peu comme si on n'arrive pas à
s'endormir devant la télé. Y a un moment où il faut essayer de la couper pour être sûre que ce n'est pas elle qui nous en empêche ^^



Macada 30/09/2010 06:52


Rhâa mais ça dure cette sciatique : j'espère qu'elle va se calmer vite fait. Gros doux à toi.

Sinon, je n'ai pas de souci de net lors de mes premiers jets, plutôt des soucis de stylo qui n'apprécient pas que je les mordillent et pleurent de l'encre à grosses gouttes. ;-)


isa 02/10/2010 17:01



Tu écris au stylo ? Ça m'arrive de plus en plus rarement. Juste des notes de temps en temps. Sinon, ça ne va pas assez vite (puis ça fait très mal aux articulations, problème familial qui ne va
pas aller en s'arrangeant...)


Pour la sciatique, on va dire que c'est pas vraiment ça. Mais bon, c'est pour la bonne cause alors je prends mon mal en patience



Ours Insomniaque 29/09/2010 22:05


Tout comme Oph, je suis plus ou moins inefficace sur un PC si je n'ai pas 36 choses en train.
J'admets, par contre, que mes polys ne sont pas de la littérature...


isa 02/10/2010 16:59



À part écrire, je fais toujours 36 choses en même temps. Et encore, même quand j'écris, ça donne "Non, Alex ne noie pas ton frère" (oui, j'écris quand ils sont dans le bain) ; "non, Vincent, ne
pique pas les jouets de ton frère" ; etc... Déjà pour la concentration, c'est dur



Oph 29/09/2010 21:02


Amusant... Moi, c'est plutôt le contraire !
J'ai du mal à écrire si je ne peux pas lire mes mails, vérifier que je n'écris pas une bêtise (via Wikipédia ou autre source) ou encore renseigner ma progression en temps réel sur mon blog.


isa 02/10/2010 16:57



lol


L'écriture est vraiment un procédé très personnel. À chacun sa recette. Puis tu n'as peut-être pas autant besoin que moi de tenir en laisse ton besoin de t'exprimer



Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?