Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 18:42
Autre copié/collé d'un avis sur un forum. Pour remettre le contexte, ce livre a été (à juste titre) couvert d'éloges. J'ai donc divisé ma critique entre les plus et les moins pour introduire un peu de nuance :
Les moins :
-Un moins qui vient de moi. Je ne connais pas bien la mythologie celtique et donc, j'ai raté une bonne partie de la réécriture. Du coup, je suis passée à côté de la dédiabolisation. J'ai regretté la condamnation totale et sans appel d'Affang. Pour dédiaboliser complètement, j'aurais aimé qu'on en sache un peu plus sur ce qu'il devenait après son passage dans le chaudron, sa "purification."
Mais bon, j'ai conscience que ne connaissant pas les personnages d'origine, j'ai raté la maestria avec laquelle ils ont été retravaillés de façon à surprendre les lecteurs qui connaissaient leur version d'origine.
-Ce livre n'est pas rentable Evil or Very Mad
Diable ! Je me suis promenée avec des livres pendant des mois sans avancer et celui-là, je me suis dit "Juste un coup d'oeil pour me faire une idée" et je l'ai fini en 48h...
On n'a pas idée d'écrire aussi bien. Si tous les livres étaient comme ça, il me faudrait trente étagères de bouquins pour tenir une année ! :calimero:


Les plus donc, maintenant :
-Au début, j'ai eu peur justement d'un côté "méchant de père en fils" pour Affang. Et finalement, j'ai aimé l'évocation de son passé et du regard des autres qui l'avaient enfermé dans ce rôle pour lequel il était né. La Fantasy est souvent faite de héros tout beaux tout gentils et de méchants tout noirs. Et là, non. Kerridwen peut être égoïste. Elle l'est en voulant à tout prix sauver son époux. Elle se trompe en voulant faire des secrets aux siens. Son époux gambadent dans les bois pendant que son royaume se meurt. Ça en fait un héros imparfait aussi. Des gens comme vous et moi qui font des conneries par égoïsme, par ignorance ou par peur... Donc juste ce petit regret à la fin que l'amour de Kerridwen ne puisse guérir tous ses enfants. A part ça, je trouve que pour une histoire tirée de mythes très manichéens, l'auteur a bien réussi à se dédouaner du carcan, félicitations.
-Etant plus fan de fantastique que de Fantasy, j'ai beaucoup aimé les passages dans le présent. Les lettres aussi, parce qu'elles traduisent l'impuissance et l'abnégation de certains personnages face à cette menace disproportionnée.
-Les illustrations : La couv n'est pas forcément ma préférée (je préfère le jeu de couleur de celle de votre novella à paraître), mais les illustrations intérieures sont un vrai bonheur. Je me suis obligée à ne pas feuilleter le livre pour les découvrir au fil de l'histoire et elles s'accordent très bien avec ce style métaphorique qui fait naître des images féeriques dans notre esprit. Un salut particulier à l'illus de la page 122 :respect: :love: Et pour l'émotion de la page 163 (même si j'aurais vu cette illustration plus loin dans l'histoire)
-Le style donc, très imagée. Capable de nous faire passer de la tension, à l'émerveillement, au dégoût, à l'émotion en quelques lignes ;
-Le "culot" ^^ Il fallait oser un certain nombre de choses (au niveau de la réécriture déjà) mais aussi de certains passages de l'histoire. Je m'incline particulièrement devant tant de maestria pour décrire certaines choses sans aucune censure mais avec des images qui permettent d'éviter des mots crus tout en renforçant le rejet engendré.
-Le glossaire à la fin. Une très bonne idée qui permet de pallier à mon défaut de culture en matière de mythes celtiques. Il me faudra donc relire le livre dans quelques temps à la lumière de celui-ci.

Relecture que je ferai avec plaisir, ce qui est la meilleure façon de résumer mon sentiment sur ce roman.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • isa
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)
  • Isa, jeune auteur qui parle beaucoup avec les doigts (avatar ©Luis Royo)

Paru !

http://www.griffedencre.fr/IMG/cache-200x307/PC_200-200x307.jpgMa première novella est enfin parue !

Vous pouvez découvrir un extrait en ligne.

Disponible en librairie près de chez vous ? Cliquez ici pour le savoir.

Vous pouvez aussi le commander en ligne sur le site de l'éditeur, Amazon et Fnac.com.

Les premiers avis ici !

Un Article En Particulier ?